0
Scuole Estive Internazionali
0
0
Scuole / Schools 2010
Scuole / Schools 2009
Scuole / Schools 2008
Scuola Estiva Italo/Russa in Pianificazione Sostenibile
L'esplosione urbana. Governare lo sviluppo urbano
Design e Ambiente
Scuole / Schools 2007
Scuole / Schools 2006
Scuole / Schools 2005
Scuole / Schools 2004
Scuole / Schools 2003
0
L’explosion urbaine. Maîtriser le développement urbain

Alghero, 5 > 13 Septembre 2008

Facoltà di Architettura di Alghero
École Nationale Superieure d’Architecture de Montpellier
Birmingham School of Architecture, Birmingham City University

La disparition de la ville méditerranéenne? Maîtriser le développement urbain
Le monde devient urbain, les villes sont plus nombreuses, leur population augmente, elles s’étendent spatialement rendant les territoires métropolitains de plus en plus vastes. Ces transformations génèrent une forte hausse de la production de biens, de leur consommation mais aussi de la production de déchets. Cette diffusion est également à l’origine de l’intensification des flux de biens et de personnes.

L’urbanisation consomme les territoires, les étouffe parfois.
L’explosion de la ville est un phénomène continu, progressif et répandu, se matérialisant principalement sous la forme de sprawl, fruit d’une gouvernance absente ou déficiente. Les résultats se traduisent par un étalement croissant, l’inefficacité, des dommages lourds et visibles et une perte de qualités.
Dans le bassin méditerranéen, les villes se caractérisent traditionnellement par la densité et la compacité ; des villes comme Marseille, Gênes, Naples ou Barcelona en attestent. Aujourd’hui les dimensions et les distances des régions urbaines ont considérablement augmenté, les fonctions urbaines de la ville se répandent sur des territoires de plus en plus étendus. La définition des limites est devenue très complexe et l’organisation spatiale connaît actuellement des changements profonds. La ville compacte explose pour se diffuser sur des territoires à faible densité.
Mais l’explosion de la ville n’a pas pour seul effet le sprawl, cela se traduit par un ensemble de transformations entre liées: certaines activités économiques, certaines populations migrent vers des périphéries plus étendues et accessibles occasionnant des restructurations internes des centres urbains.

La réponse à ces questions est complexe, les phénomènes sont divers: s’agit-il de processus homogènes ou de dynamiques territoriales spécifiques? Quelle est l’influence du local dans ces transformations? Quels impacts occasionnent le tourisme et les loisirs sur ces territoires métropolitains?

Dans le sud de la France, des aires urbaines comme celles de Montpellier et Aix-en-Provence connaissent depuis une trentaine d’années des taux de croissance démographique et économique parmi les plus élevées au niveau national. Le développement de ces territoires s’accompagne souvent de la stagnation voire de la chute de la population des centres urbains.

En Italie, la ville diffuse du Veneto diffère de la vaste conurbation de Naples, de la dispersion centripète de l’aire métropolitaine Milanaise ou de la méga-city saisonnière de la côte adriatique, ou bien encore des dispersions ‘micropolitaines’ de Sassari.
Des phénomènes de ce type apparaissent de façon globale dans l’ensemble de l’Europe mais sous la forme de processus et d’évolutions diverses. En conséquence, il n’existe pas une solution unique à l’explosion urbaine, comme semblent l’avançaient certains, proposant ‘la ville compacte’ comme solution miracle et unique à ces phénomènes.

La densité et la concentration constituent certainement des réponses, mais leur mise en application passe par la compréhension des spécificités des différents phénomènes afin d’identifier les solutions adéquates à travers une articulation entre planification et projet et une aptitude à la pensée à long terme.
La planification de ces territoires doit se baser sur une confrontation préalable à ces nouvelles formes de métropolisation. Le sprawl n’est pas maîtrisé et manque cruellement de complexité. Face à ces questions, deux grandes lignes de projet peuvent être détachées : quels types d’actions devons-nous établir sur ces ‘archipels’ existants afin d’initier une évolution vers plus de densité et de complexité ? Comment penser les futurs développements urbains à travers l’articulation entre les différentes échelles et fonctions, mais aussi d’une certaine façon entre planification et projet?

La Summer School s’est donné pour objectif la définition de projets autour de la question de la maîtrise des développements urbains dans différents contextes européens. S’appuyant sur l’analyse pertinente des processus contemporains, les travaux se confronteront au sprawl et à la densité et imagineront de nouvelles voies dans la pensée de la planification et du projet.

Les étudiants recevront pour leur participation 3 ECTS.

Langues de la Summer School: anglais, italien et français.

Enseignants
Giovanni Azzena, Ivan Blecic, Stephane Bosc, Alessandra Casu, Arnaldo Cecchini, Fitnat Cimsit, Lidia Decandia, Dilay Güney, Joe Holyoak, Francesco Indovina, Giovanni Maciocco, Fernando Olba, Alessandro Plaisant, Francis P. Russel, Tom Muir, Silvia Serreli.

Handbook

Lieu
Alghero est une ville, riche en histoire dans un contexte environnemental de grande qualité: la ville historique avec ses tours et ses remparts, date de la période du royaume d’Aragon et se trouve sur la côte comprise entre les golfs d’Alghero et de Porto Conte. Alghero ou Alguer en catalan, est une île au sein d’une autre île, géographiquement mais aussi d’un point de vue linguistique, elle constitue cependant un lieu à la croisée de diverses cultures, catalane et sarde avant tout, mais aussi en provenance de Ferrare et d’Istrie dans le village proche de Fertilia.
Alghero est aujourd’hui relié, à travers son aéroport, à de nombreuses destinations européennes (Londres, Liverpool, East Midlands, Barcelone-Gérone, Madrid, Francfort-Hahn, Brême, Düsseldorf-Weeze, Dublin, Stockholm) et italiennes (Bologne, Milan, Bergame, Pise, Turin et Rome). Durant l’été, de nombreuses autres connexions sont possibles. Le siège de la Faculté se trouve dans le centre d’Alghero.

Coût
Inscription: 400 euros (250 euros pour les étudiants et doctorants, 200 euros pour les étudiants appartenant aux Universités organisatrices).

Bourses d'études
Deux bourses d'études sont proposées pour étudiants Extra-UE (Coût d'inscriptionenrolement + hébergement); quatre bourses pour le coût d'inscription sont proposées pour étudiants de l'UE.

Hébergement et restauration
Les tarifs négociés avec un hotel, situé dans le centre à proximité de l’école, sont les suivants: 50€ pour une chambre individuelle, 37/40€ (par personne) pour une double, 32/35€ (par personne) pour une triple et 28/30€ pour une quadrule (par personne).
Différentes possibilités sont disponibles à des tarifs modérés pour les repas.

Les ISS de la Facoltà di Architettura di Alghero sont dirigées par:
Giovanni Maciocco & Arnaldo Cecchini.

L'équipe d'organisation du ISS 2008 Alghero est composé par:
Francesca Bua, Alessandra Casu, Mauro Cossu, Silvia Serreli.

Information
Facoltà di Architettura
Dipartimento di Architettura e Pianificazione
Palazzo del Pou Salit, Piazza Duomo 6
07041 Alghero (SS), Italia
M +39 3204205794; +39 3290045883
F +39 0799720420
E summerschool.architettura@uniss.it

www.sei.architettura.uniss.it


File allegati

Affiche Ita-Fra ( locandina_SEI_ItaFRa.pdf 562.32 KB )




| Versione per la stampa |
 
0
Mappa del sito / Site Map
0